De mystérieux sarcophages noirs découverts près des pyramides égyptiennes de Gizeh

Plusieurs mystérieuses boîtes noires datant de l’Égypte Antique ont récemment été découvertes. La précision avec laquelle elles ont été fabriquées fascinent les spécialistes qui doutent sérieusement qu’à cette époque-là...
Le mystère demeurent quant à savoir comment une culture antique a été capable de tailler ces sarcophages gigantesques et si précisément.

Plusieurs mystérieuses boîtes noires datant de l’Égypte Antique ont récemment été découvertes. La précision avec laquelle elles ont été fabriquées fascinent les spécialistes qui doutent sérieusement qu’à cette époque-là les égyptiens possédaient une technologie suffisamment évoluée.

Ces 24 blocs sont de couleur noire et pèsent plus de 100 tonnes chacun. Ils ont été taillés dans du granit d’Assouan. Ils ont été trouvés enterrés dans un système de grottes à flanc de colline à environ 12 milles au sud de la Grande Pyramide de Gizeh. Ces boîtes possèdent étrangement la forme de cercueil.

La pierre a été taillée avec une très grande précision, de l’ordre du micron. Même aujourd’hui une telle précision serait bien difficile à égaler. Des égyptologues pensent que ces choses n’auraient pas été construites pour les pharaons égyptiens. Certains avancent même qu’elles auraient été laissées sur Terre par une civilisation extraterrestre.

En outre, les chercheurs ont découvert la présence de quelques hiéroglyphes sur ces boîtes. Toutefois, ces écritures sont de si médiocre qualité qu’ils sont persuadés qu’il s’agit de simples graffitis.

Le but réel de ces boîtes n’est pas claires, mais elles devaient être importante pour le peuple égyptien. On estime que la précision de la découpe est telle qu’elles resteront hermétiques encore pour de nombreux millénaires.

Ces boîtes se trouvent au Sérapéum de Saqqarah dans l’antique ville de Memphis. Ce lieu de sépulture aurait été construit il y a 3300 ans par Ramsès II. Des recherches récentes suggèrent qu’il s’agissait d’un lieu de sépulture des taureaux du dieu Apis, qui étaient adorés comme étant des incarnations du dieu Ptah.

C’est Khaemweset, l’un des fils de Ramesses II, qui avait ordonné qu’un tunnel soit excavé à travers l’une des montagnes du site. Il conçut des chambres latérales afin d’accueillir de grands sarcophages de granit pesant jusqu’à 100 tonnes chacun.

Le temple a été découvert par Auguste Mariette en 1851, qui était allé en Égypte pour recueillir des manuscrits coptes. C’est alors qu’il s’est intéressé aux restes de la nécropole de Saqqarah.

En 1850, Mariette a trouvé la tête d’un sphinx sortant des dunes de sable désertiques, a défriché le sable et a suivi le boulevard tracé jusqu’au site.

Que contiennent ces boîtes ? Les corps d’humanoïde extraterrestre ou bien les restes de taureaux sacrés ?

Source: express.co.uk

Categories
Archéologie
La rédaction

ZONE-UFO publie des news depuis 2009 ( libre et indépendant ) ce site n'a pas a promouvoir la croyance, ou l'incroyance son but est sérieux l’objectif est de présenter au grand public des informations est des faits sur le phénomène OVNI et d'autres événement d'actualité qui peuvent être ignorés, niés ou non couverts par les médias traditionnels.
Il n'y a pour le moment aucun commentaire sur cet article.

Réagir à cet article:

*

*

Articles similaires