Hillary Clinton et les extraterrestres

Les médias s’intéressent aux discours d’Hillary Clinton richement rémunérés par la banque Goldman Sachs, mais ils ont tort. Les idées de Podesta, son directeur de campagne, sur l’existence des...

Les médias s’intéressent aux discours d’Hillary Clinton richement rémunérés par la banque Goldman Sachs, mais ils ont tort. Les idées de Podesta, son directeur de campagne, sur l’existence des extraterrestres sont bien plus intéressantes!

Lorsque WikiLeaks a publié des emails de la campagne d’Hillary Clinton ce mois-ci, les journalistes et les fins limiers se sont penchés sur les documents pour voir s’ils confirmeraient les critiques et les soupçons portés contre la candidate démocrate. Mais personne ne s’attendait à trouver cela.

Tom DeLonge avec Angels & Airwaves en 2008.

Tom DeLonge avec Angels & Airwaves en 2008.

Les emails de WikiLeaks ont révélé que Tom DeLonge, l’ancien guitariste du groupe de rock alternatif populaire Blink-182, a approché John Podesta, président de la campagne de Clinton, concernant la question des OVNIS.

DeLonge a envoyé à Podesta au moins deux e-mails afin de plaider en faveur de la divulgation de l’information gouvernementale qui, selon lui, confirmerait les observations d’objets volants non identifiés.

Ces e-mails reflètent la préoccupation de longue date du musicien en ce qui a trait aux extraterrestres.

Dans un email d’Octobre 2015, DeLonge dit qu’il souhaitait que Podesta rencontre des «gens importants» qui confirmeraient ses propres allégations.

« Je pense que vous les trouverez très intéressants, car ils sont les principaux leaders en ce qui concerne notre sujet sensible. Les deux étaient responsables des divisions (…) qui concerne les questions scientifiques classifiées et des sujets qui relèvent du DOD (Department of Defense). En d’autres mots, ce sont des fonctionnaires de haut-niveau. Ils valent bien notre temps, et l’investissement nécessaire pour les faire venir à vous».

Dans un autre email de janvier 2016, DeLonge décrit une relation avec un ancien responsable militaire.

« Il a mentionné qu’il était un « sceptique », ce n’est pas vrai. Je travaille avec lui depuis quatre mois. Je lui ai fait un exposé de quatre heures sur l’ensemble du projet il y a quelques semaines. (…) »

DeLonge se réfère, dans le mail à la théorie du complot de Roswell selon laquelle le gouvernement américain aurait récupéré un vaisseau spatial extraterrestre écrasé en 1947.

Le Général. William N. McCasland

Le Général. William N. McCasland

Selon lui, les restes du vaisseau spatial auraient été expédiés au laboratoire de la base aérienne de Wright Patterson. Le général McCasland était responsable de ce laboratoire jusqu’à il y a deux ans.

On ignore si Podesta a répondu à l’un ou l’autre des emails. Après avoir démissionné en tant que conseiller de l’administration Obama en 2015, Podesta a écrit un tweet, effacé depuis, dans lequel il écrivait que «le plus grand échec» d’Obama était «de n’avoir pas rendu publics les dossiers sur les OVNI ».

Les croyances de DeLonge en ce qui concerne la vie extraterrestre sont bien connues. Depuis 2011, il exploite le site Web Strange Times consacré aux extraterrestres, à l’activité paranormale, la cryptozoologie, et les théories du complot. Il a également co-écrit un roman du même titre qui, bien que fictif, serait basé selon lui sur des informations réelles qu’il a obtenues de sources gouvernementales.

DeLonge a dit à Rolling Stone en avril dernier que son obsession remonte au temps où il était avec le groupe Blink-182, un fait qu’il dissimulait à ses copains musiciens à l’époque.

«Je ne pouvais pas dire au groupe que je travaillais avec des gens dans le gouvernement», a déclaré DeLonge. C’est une partie importante de cette histoire. Les gens pensent que je veux juste écrire un livre et faire un film.

« J’ai 10 personnes avec lesquelles je travaille qui sont au plus haut niveau du ministère de la Défense, de la NASA et de l’armée. Des gros bonnets, et personne ne le sait. Je fais déjà toutes ces choses ».

DeLonge a exprimé publiquement plusieurs croyances farfelues sur le sujet, y compris qu’il a communiqué avec des extraterrestres dans un camping près de la zone 51 dans le Nevada et qu’ils ont pris contact avec le gouvernement des États-Unis. Il y aurait, selon lui, des restes fossilisés de vie extraterrestre sur Mars.

Les bonnes nouvelles pour DeLonge ?

La plupart des experts de la NASA conviennent que la vie existe probablement sur d’autres planètes.

Comme ça les extraterrestres ont pris contact avec Obama ? Ça expliquerait son peu d’intérêt pour les choses terrestres …

Source: © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Categories
Extraterrestre
La rédaction

ZONE-UFO publie des news depuis 2009 ( libre et indépendant ) ce site n'a pas a promouvoir la croyance, ou l'incroyance son but est sérieux l’objectif est de présenter au grand public des informations est des faits sur le phénomène OVNI et d'autres événement d'actualité qui peuvent être ignorés, niés ou non couverts par les médias traditionnels.
Il n'y a pour le moment aucun commentaire sur cet article.

Réagir à cet article:

*

*

Articles similaires